Maîtriser la technique de Méditation

Maîtriser la technique de Méditation

Maîtriser la technique de Méditation

Exercice 1 : je prends conscience et j’apprends que la Méditation est un exercice qui est efficace sur moi

Le but ici est de prendre conscience grâce à la méditation que tous les exercices que je vais faire maintenant et à l’avenir sont vraiment utiles et s’inscrivent dans mes capacités. De même que le cerveau met un certain temps à enregistrer la façon de faire du vélo et, qu’une fois acquise, la capacité est là pour toujours, il en est de même au niveau de la méditation : si je prends une certaine habitude de voir les choses en méditant et que cela s’inscrit, il sera impossible de faire marche arrière. Le Bouddhiste Matthieu Ricard a d’ailleurs montré de manière scientifique la modification qui se voit dans le cerveau. Je médite donc la dessus afin d’inscrire en moi le bien fondé de méditer pour me permettre d’avancer.

A retenir : La méditation fonctionne si je fais les petits efforts qui suivent.

  • Je prends quelques minutes de mon temps dans ma journée
  • Pendant ces quelques minutes je me concentre autant que je peux
  • Je fais cet exercice plusieurs fois, les jours suivants, afin d’avoir définitivement le bénéfice de la méditation
  • Je continue cette discipline plusieurs mois ou années afin d’aborder tous les thèmes importants
  • En principe, en respectant tout ça, je prends conscience que la méditation deviendra chez moi une seconde nature apaisante.

L’exercice de prise de conscience : l’altruisme et son pouvoir

Avec cet exercice de méditation, je vais prendre conscience de mon pouvoir de transformation. Je choisis une position agréable. Je ferme les yeux. Pendant une minute environ, je prends conscience de toutes les idées qui me passent ( ou pas ) par la tête. Mon esprit s’en va avec une idée ? J’en prends conscience et je reviens à mon exercice de départ de regarder mes propres idées aller et venir. Après cette petite mise en bouche, je me concentre et cherche une personne de mon entourage ( professionnel, familial, amical…) avec qui la relation est difficile. ( Quelqu’un dont mon égo dit que je ne l’aime vraiment pas ). Ce peut être quelqu’un d’égoïste, ou d’écrasant, ou de méchant… Je me concentre sur les sentiments négatifs que le fait d’y penser crée en moi. Je prends conscience du côté très désagréable de ces sentiments. Je décide de tenter l ‘exercice suivant : je souhaite de tout mon coeur à cette personne de changer, c’est-à-dire de trouver une voie, un chemin ( comme le Bouddhisme… ) qui la rende heureuse. Je prends conscience que cette personne ne doit pas être heureuse pour être ainsi. Je prends conscience que c’est dommage pour elle de rater une belle relation avec moi. Je lui souhaite de trouver le bonheur. J’essaie d’être le plus sincère possible. Je prends conscience dès que j’ai réussi à dégager ainsi ne serait-ce que quelques secondes d’un sentiment agréable créé. Vous avez réussi ? C’est gagné vous avez le potentiel pour vous guérir de toutes vos souffrances.  Prenez en conscience. Répétez cet exercice autant de fois que nécessaire pour qu’à l évocation de cette personne jaillisse à présent spontanément un sentiment agréable : celui de lui souhaiter sincèrement d ‘être heureuse. Cette attitude s’appelle l’altruisme. Vous avez expérimenté un pilier fondamental du Bouddhisme. Bravo à vous. Vous avez le droit de vous féliciter vous-même aussi.

Association Soyons Zen