Quelques mois plus tard…

Page 1

Au sein du magasin de bricolage régnait l’ambiance fébrile et acheteuse engendrée par l’approche des fêtes de fin d’années. Le magasin disposait en plus pour cette période d’un rayon spécial Noêl qui attirait beaucoup de monde. Un pére noel avec une fameuse barbe blanche faisait l’article en crachant dans son micro et les quelques enfants qui étaient venu accompagner leurs parents le regardaient intérrogatifs. Un homme marchait en poussant son caddie deserperement vide. L’inconnu stoppa son engin juste à coté du pére noel. Il trouva l’homme plutot bien déguisé mais remarqua un gros bandage depassant de son bras droit : ” Vous êtes du magasin ? Vous pouvez me dire ou se trouve le rayon câbles, cordes et chaînes ? Impossible de le trouver” dit-il. ” Mais bien sur , vous tombez bien, c’est votre jour de chance ” je suis le responsable du rayon cordes ! ” s’ecxclama le pere noel ” et de poursuivre ” là vous me voyez en pere noel avec une barbe , un costume, c’est pour depanner, personne ne voulait prendre cet acoutrement un peu ridicule pour faire l’animation, mais en réalité je suis le responsable du rayon corde. ” . L’homme avait l’air un peu surpris et l’écoutait attentivement. Le pere noel poursuit : ” alors dites moi,  Vous avez besoin de quel article ? L’homme lui, un peu géné, lui dit : ” je voudrai une corde qui glisse , vous voyez ? “

Page 2

” Mais oui je vois tres bien vous voulez une corde qui ripe, qui rape ou qui glisse ? ” C’est important le choix d’une cordre selon l’utilité qu’on pense en avoir. ” mais je vous trouve la bonne corde et vous en échange, dites moi : vous faites quoi cette semaine ? ” Le pere noel avait posé son bras valide amicalement sur l’épaule de l’inconnu et le dirigeait tranquillement vers le rayon cordes. Chemin faisant ils devisaient ensemble. On entendit les quelques brides de leur echange mots suivants ” voià je me suis blessé, regardez mon ,bras ” ” L’homme : voilà le risque du metier, ca semble dangereux d’etre pere noel ” Le pere noel ” ha mais comme je vous le disais je ne suis pas pere noel mais vendeur de corde et encore, je n’ai pas toujours était vendeur spécialistes de cordes, voyez vous avant j’étais assureur…. et vous , vous faites quoi dans la vie ? “

Et 44 ans deux jours , trois heures et quinze minutels plus tard…

Sébastien faisait un voyage. L’avion avait un probleme. Tranquillement, Sébastien se rendit vers l’arriere de l’appareil .

page 3

Il saisit sans difficultés la poignet de la porte et sauta ldans le vide sans crainte. Il admira le paysage, tira sur la corde et pris le temps tranquillement de regarder le paysage autours de lui. Il voyait la courbes de la terre. Il se dit : c’est vraiment beau ! La descente se faisait tranquillement, il n’était plus qu’à quelques metres du sol et se faisait une joie de découvrir la vie sur terre. j’ai eu une belle vie alors comment ca va pourvoir etre mieux ? j’ai hâte de voir….

Et c’est là, lecteur, que j’ai perdu contact avec Sébastien…Je ne peux pas te dire précisement ce qu’il est devenu… Pour ma part je lui souhaite de trouver sa voie et d’etre heureux.

Ma pensée est que Jésus est un vrai anti depresseur pour avoir la joie de vivre :
Je pense qu on se fait une fausse image de jésus. Au fond Jésus n’est pas quelqu’un de moralisateur, ou en tous les cas pas comme on l’entend :
la moralisation est dite dans la loi juive : il y a des actes biens et des actes pas biens et la loi juive sanctionne ou pas alors.
Donc jésus est moral dans le sens où il est juif , mais il y a un énorme mais : le message de Jésus est en fait super joyeux psychologiquement :
c’est un tres grand psy , il nous invite tous les jours à recommencer sur une base neuve pleine d’avenir. Le message de Jésus est en fait
inscrit essentiellement dans deux épisodes de l’évangile :
1-la femme adultére :
la façon dont on doit prendre la vie est en fait dite dans la parabole de la femme adultére. C’est typique de qui est Jésus : Jésus est bien moralisateur
car il dit bien qu’elle a péché, mais au fin de compte, à partir du moment où on reconnait son propre péché, ce qui semble être le cas de la
femme adultère qui ne dit pas à Jèsus ” de quoi tu te mèles toi ? ” , pour Jésus c’est secondaire le péché : il dit tu es pardonnée, recommence
ta vie à nouveau mais évite de pécher maintenant ( donc de te faire du mal et du mal aux autres ). Pour nous concretement ca signifie quoi ?
Ca signifie qu’il nous faut oublier nos fautes et aussi les fautes de ceux qui nous ont offensés. Repartir comme neuf en évitant à l’avenir le péché.
Ainsi chaque jour est nouveau. On n’a pas à culpabiliser de nos conneries et on doit faire en sorte d ‘oublier ceux qui nous ont fait du mal, nous
aussi pardonner. Ainsi c est une invitation à ne pas se prendre la tête en fait !
2- la cruxification : pour que la parabole de la femme adultère prenne son sens il faut nécessairement que la mort soit vaincue car à quoi ca sert
de nouveau d’être content de notre avenir si c’est pour avoir de toutes façons un avenir sombre avec la mort ? Il faut qu’ on soit content de vivre
et aussi de mourir !